Des mises à jour sur la lutte de la famille Awan

Chèr.e.s allié.e.s,DSC_0136

Après un peu moins d’une année, la famille Awan a quitté les murs de l’église dans laquelle elle était réfugiée. Le 5 août 2014, Khushid Begum Awan s’est présentée à Citoyenneté et Immigration Canada afin d’obtenir sa demande d’ Examen des risques avant renvoi (ERAR), un recours qui pourrait potentiellement lui permettre de régulariser son statut. Arrêtée et détenue pendant la nuit au Centre de Prévention de L’immigration à Laval, le lendemain, elle a été relâchée sous cautions. Elle devra respecter un couvre feu et d’autres conditions.

La décision de la famille s’est effectuée sous de lourde contrainte. Premièrement, la couverture médicale du Programme Fédéral de Santé Intérimaire (PFSI) de madame Awan avait expirée , en la laissant sans aucun accès à des services médicaux ou à de la médication, au moment même où sa santé s’est détériorée de façon drastique. Face à la situation, sa fille Tahira a dû investir tout son temps pour prendre soins de sa mère, en conséquence, elle a perdu son emploi, privant ainsi toute la famille du seul revenu. De plus, les derniers mois, passés dans l’église, ont été très stressants et exténuants pour toute la famille. À bien des égards, ce que vit la famille Awan démontre bien la précarité, l’isolation et la peur dans laquelle doivent vivre les migrants sans-papiers en raison des lois d’immigration racistes du Canada.

Dans les prochaines semaines, Mme Awan déposera sa demande ERAR, tout en attendant une décision sur sa demande de résidence permanente pour des Considérations d’ordre Humanitaire. Mme awan va, aussi, profiter de ce bref répit et du renouvellement temporaire de sa couverture PFSI pour aller chercher d’avantage de services médicaux. Bien que La famille Awan soit sortie des murs de l’église, leur lutte est toutefois loin d’être terminée. Les prochains mois seront déterminants dans leurs démarches pour régulariser le statut de Mme. Awan et  vivre ensemble à Montréal.

Vous trouverez, en dessous, de l’information sur différentes manières de soutenir leur lutte pour la justice et la dignité:

1- Faire un don
Par chèque:
Veuillez adresser votre chèque à « Solidarité sans frontières », spécifiez« Soutien Famille Awan» . Vous pouvez envoyer votre chèque par courrier ou le déposer, en personne, aux adresses suivantes.

Solidarité sans frontières / Soutien Famille Awan                                                                               1500 de Maisonneuve West, #204, Montréal, QC H3G 1N1

Par paypal:
Un paiement Paypal peut être effectué via notre site web à www.soutienfamilleawan.org. Veuillez nous envoyer un courriel à l’adresse suivante soutien.famille.awan@gmail.com
-
En argent comptant:
Pour faire un don en argent comptant, veuillez nous contacter à soutien.famille.awan@gmail.com
-
2- Restez informé pour d’autres actions à venir

Alors que les différentes demandes seront envoyées et que les décisions tombent, nous allons, potentiellement, contacter dans les plus brefs délais, les sympathisants pour différentes mobilisations de solidarité avec la famille Awan. Voici quelques façons de rester informé des évènements et des actions futurs.

* Rejoignez notre liste à : soutien.famille.awan@gmail.com
* Suivez-nous sur Facebook à:Solidarité avec la famille Awan / Justice for the Awan family
* Regarder notre site internet : http://www.soutienfamilleawan.org/

 

Justice pour la famille! Un statut pour tous et toutes!